Par Charline Roux

Un instant télé qui fait gentiment peur: M6 diffuse à 15h45 Monstres et Cie.

Un film d’animation Pixar qui réjouira les petits, enchantera les grands et propose une solution alternative aux problèmes des énergies non renouvelables, enfin presque.

MonstresAcademy
MonstresAcademy © Radio France

A Monstropolis se trouve la célèbre usine de traitement qui permet de transformer les cris des enfants en électricité. Car oui, chaque soir, une armée de terreurs poilues se rend, par un système de portes s’ouvrant directement dans les chambres - au chevet des moufflets pour les effrayer et encapsuler leurs hurlements. Des cris qui alimenteront la ville en énergie.

Une bien belle mécanique qui s’enraye le jour où, ô horreur, par accident, une enfant, cet petit être toxique parvient à entrer dans Monstropolis, par la faute de Sully, terreur d’élite à fourrure bleue, et Bob Razwoski, son binôme vert au mono orbite. Les voilà donc flanqués de la plus mignonne petite fille de dessin animé, Bouh, qu’ils doivent réexpédier chez elle, avec tout ce que ça comporte de dangers et de petites galères…

A la réalisation de Monstres et Cie, le plus tendre des réalisateurs de l’écurie Pixar : Pete Docter qui s’est fait une spécialité de faire pleurer d’émotion les adultes. Il est aussi à l’origine de Là Haut et Vice Versa

Une vraie réussite tant sur le plan du scénario que de l’animation, c’est d’ailleurs la première fois chez Pixar que chaque personnage a droit à son animateur attitré (apparemment la fourrure de Sully posait beaucoup de soucis).

Le film a récolté 3 nominations aux oscars dont celui du meilleur film d’animation, mais a perdu face à un autre monstre:Shrek. En revanche il a obtenu une statuette de la meilleure chanson originale remportée, excusez du peu face à Paul Mc Cartney et son Vanilla Sky .

Monstres et cie c’est à 15h45 sur M6.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.