le sort incertain des églises de france trop chères à entretenir
le sort incertain des églises de france trop chères à entretenir © reuters

Monseigneur Michel Dubost , évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes, président du Conseil pour les relations interreligieuses et les nouveaux courants religieux, revient dansl’interview de 7h15 sur l'appel lancé par Valeurs actuelles et l'écrivain Denis Tillinac "Touche pas à mon église" .

Cet appel visant à dénoncer la possible transformation des églises en mosquées, a été signé par une trentaine de personnalités parmi lesquelles Nicolas Sarkozy, Alain Finkielkraut, Jeannette Bougrab, Eric Zemmour.

"Touche pas à mon église" fait écho à la proposition de Dalil Boubakeur , recteur de la Grande Mosquée de Paris, formulée en juin dernier d’utiliser des églises abonnées pour pallier au manque de lieux de cultes musulmans . Dans un entretien accordé au Figaro monseigneur Michel Dubost déclare «Je préfère que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants» , et considère que la possibilité de se recueillir dans une mosquée constitue un droit fondamental pour les citoyen français de confession musulmane.

> Pour aller plus loin : "Transformer les églises abandonnées en mosquées, pourquoi pas ?" par l'Obs.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.