Xavier Denamur
Xavier Denamur ©
Toute la semaine les**agriculteurs et les éleveurs français se sont mobilisés pour protester contre la baisse des prix de vente de leur production** . Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture, a récemment estimé que **1** **0% d’entre eux serait au bord du dépôt de bilan.** Les éleveurs accusent les autres acteurs de la filière (transformation, distribution etc.) de faire chuter les prix. Le 17 juin**un accord avait été trouvé pour fixer un cadre de hausse des prix** . **Mais, un mois plus tard, les accords n’ont été que partiellement respectés.** Depuis lundi 20 juillet**les producteurs de la filière bovine sont mobilisés pour le respect de cet accord.** Ils ont été rejoints par les éleveurs de porcs et de vaches laitières. Le 22 juillet dernier, après trois jours de blocage,**un plan d’urgence de plus de 600 millions a été mis en place par le gouvernement pour les éleveurs en difficulté** . François Hollande s’est rendu à Caen jeudi 23, où il a annoncé des**« mesures structurelles »** avec notamment un allègement des contraintes administratives. **Xavier Denamur** , restaurateur fondateur des Vrais Etats Généraux de la Restauration (VEGR) en 2009 auteur de _Et si on se mettait enfin à table?_ aux éditions Calmann Lévy, **est l'invité de Marion Lagardère à 7h15** . Il défend un **remaniement de la chaine de production** qui, selon lui, est coincée dans un système de marges de plus en plus faibles. Il considère que**les restaurateurs doivent prendre leur part dans la réinvention d’un système plus court et plus vertueux.** [> Consultez le site internet des Vrais Etats Généraux de la Restauration ](http://www.vegr.fr/)
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.