Baisse du taux de l’impôt sur les sociétés : une avancée pour les entreprises françaises ?

La baisse du taux de l'impôt sur les sociétés
La baisse du taux de l'impôt sur les sociétés © AFP / Joel Saget

Que va changer la baisse de l'impôt sur les sociétés pour les petites et moyennes entreprises en France ? Cette mesure est-elle suffisante pour créer plus d'embauches ? Quelle rentrée économique pour les PME françaises? Et la loi travail, que va-t-elle changer?

Jean-Eude du Mesnil, secrétaire général de la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) est au micro de Laetitia Gayet.

"On est encore au-dessus de la moyenne européenne de 25% pour les impôts sur les sociétés, cela aurait dû arriver plus tôt."

"La loi travail n’est pas faite pour les PME. L’immense majorité des PME n’ont pas de représentants syndicaux et ne peuvent pas faire d’accord d’entreprise. Cela ne change donc rien pour les PME. Et d'autres mesures rendent le bilan de cette loi franchement négatif."

"Une des difficultés pour les PME est de recruter, elles ne trouvent pas de main d’œuvre qualifiée, elles ont des postes à pouvoir mais ne trouvent personne. Le système d'assistanat et de prise en charge des chômeurs devrait être plus incitatif pour palier à cela."

"On a eu un ralentissement de la consommation au 2ème trimestre à cause des manifestations et des attentats surtout dans l’hôtellerie. Il faut travailler sur l’image de la France et l’attractivité du pays."

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.