La confédération européenne des syndicats représentant 85 organisations syndicales fêtait, lundi, son 40ème anniversaire à Madrid.

Leur crédo : défendre le modèle social européen qu'ils jugent détruit par l'austérité imposée.

La CES dénonce, la mise à mal des droits sociaux fondamentaux dans les pays fragilisés par la crise, la destruction des conventions collectives et du dialogue social.

Elle demande plus de temps pour le retour à l'équilibre et un budget européen fort pour relancer l'investissement, l'emploi, la politique industrielle.

Pour la CES le seul moyen de trouver de l'argent est de taxer les riches, d'harmoniser la fiscalité des entreprises, et de lutter contre l'évasion fiscale chiffrée à plus de mille milliards d'euros.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.