Augmenter le smic c'est revaloriser le travail, une nécessité à condition de soutenir aussi les entreprises par une baisse du coût du travail avec une CSG plus forte, sans oublier plus de solidarité dans les filières entre grands groupes et PME.

Pour Louis Schweitzer, il faut aussi conforter le crédit impôt recherche et mettre en oeuvre une fiscalité moins forte pour les bénéfices réinvestis.

Le tout bien sûr accompagné par une politique européenne de croissance.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.