Divisions syndicales pour le 1er mai et division de la majorité sur le pacte de stabilité et de responsabilité, malgré les concessions du gouvernement sur les petites retraites et la revalorisation de 2% du RSA, au mois de septembre.

Le gouvernement a beau, expliquer que ses décisions sont "bien réparties" et "justes" pour redresser l'économie,

il faut passer aux actes et convaincre.

François Hollande en début de semaine a annoncé quelques ajustements des politiques de l'emploi. Le contrat de génération sera aussi ouvert à l'embauche d'un sénior. La formation des chômeurs sera encouragée directement dans les entreprises et les emplois d'avenir devraient être plus ouverts au secteur marchand. C'était des recommandations du rapport de Gérard Mestrallet

Pour la CFDT, il est temps d'agir et de négocier, dans les branches, les contreparties en emploi des 30 milliards d'allègements de charges.

Le gouvernement mise sur les futures baisses de charges pour prendre dès 2015 le relais des contrats aidés et espère à l'horizon 2017, 500 000 créations d'emplois. Mais quelle mobilisation des entreprises et quelles nouvelles solutions en faveur de l'emploi ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.