Jeudi la Banque Centrale Européenne a baissé son taux directeur principal d'un quart de point à

0,5%, un plus bas historique. Une baisse nécessaire car l'inflation recule fortement en zone euro à 1,2% en avril, une décélération düe à la récession. Mais est-ce suffisant ? Mario Draghi s'inquiète d'une baisse des taux qui ne diffuse pas dans l'économie réelle.

Pour relancer le crédit aux PME on attendait de la part de la BCE des mesures fortes, pour l'instant, il n'en est rien. Pas d'action coup de poing à la manière américaine, japonaise, ou encore anglaise...

De son côté la Commission Européenne a confirmé vendredi la récession et accordé deux ans de plus à la France (2015) pour revenir sous la barre des 3% de déficit.

L'Europe doit-elle accélérer des mesures de relance ? la BCE doit-elle aller plus loin dans la baisse des taux d'intérêt ?

L'analyse de Benoît Coeuré Membre du Directoire de la BCE.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.