Aller plus vite, procéder au redécoupage des régions et des départements avant 2016 quitte à repousser les élections régionales et départementales d'un an, telle est la volonté de François Hollande.

Au delà du bouleversement politique, passer de 22 régions à 11 ou 12, permettrait de mieux adapter les territoires aux activités économiques. Aux nouvelles régions: les pleins pouvoirs économiques et l'aménagement du territoire.

A côté, 14 grandes métropoles décidées par la 1ère loi de décentralisation votée en décembre dernier .

Aboutit-on à la disparition des départements ?

L'autre big bang territorial annoncé par le président de la République, c'est d'avoir clairement dit mardi, que "les conseils généraux ont vécu ". François Hollande veut consulter les partis politiques, car sur ce sujet de nombreuses questions se posent, comme le devenir économique des zones rurales. 60 % de la population ne vit pas en zone urbaine. Les conseils généraux n'auront plus de " compétences générales", les dotations d'état vont aussi baisser de 11 milliards. Il va falloir mutualiser les moyens, renforcer les intercommunalités,c' est un des objectifs.

Mais au délà des économies, quelles nouvelles dynamiques économiques ?

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.