Le crédit d'impôt de 20 milliards pour les entreprises, les aménagements nécessaire, 10 milliards de réduction des dépenses de l'état, et la réforme du marché du travail comme celle du financement de la protection sociale, autant de sujets qui interpellent les partenaires sociaux.

Les syndicats sont impliqués à tous les niveaux, faire des efforts pour redresser la compétiivité de la France, ils en acceptent le challenge mais pas à n'importe quel prix surtout pas celui de l'austérité.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.