Bertrand Fragonard, président du Haut Conseil de la famille a remis son rapport sur "les Aides aux familles", le 9 avril à Matignon. Objectif : trouver 2,1 milliards d'euros d'économies pour combler le déficit de la branche famille. Le rapport ne fait pas l'unanimité et a provoqué des débats houleux au sein des organisations familliales et syndicales représentées au sein du HCF.

La France est un des pays qui dépensent le plus pour les familles. Les prestations familliales et fiscales représentent 50 milliards par an. Il y a en France un peu plus de 20 millions d'enfants, dont 2,5 millions de moins de 3 ans et quasiment autant entre 3 et 6 ans. Un peu plus de la moitié des 18/24 ans vivent encore avec leurs parents. Les familles avec deux enfants prédominent et augmentent. 18% des famillles ont trois enfants et plus. Pour elles, les aides familliales peuvent représenter plus de 30% de leur revenu, dans un cas sur deux.

Les familles monoparentales représentent 22% de l'ensemble. 41% des enfants de moins de 18 ans vivants dans les familles monoparentales sont en dessous du seuil de pauvreté. Inversement on compte 23% de familles de deux enfants pour lesquelles les allocations familliales représentent moins de 3% de leur revenu.

Où trouver des économies et comment améliorer le système ? La réponse de Bertrand Fragonard.

Le rapport "Les aides aux familles" en PDF

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.