Les mesures prises par le gouvernement en faveur des 2,2 millions de TPE/PME pour lever les freins à l'embauche et accroître l'activité ,ne concernent pas les ETI (entreprises de taille intermédiaire )qui ont entre 250 et 5000 salariés et plus de 50 millions de chiffre d'affaire .

Pourtant ,elles ont aussi besoin d'être soutenues dans cette reprise encore fragile .

Il y a, en France 4600 ETI contre 12500 en Allemagne .

Si les PME représentent 50 % des salariés ,les ETI en emploient 23 % ,elles réalisent 34 % de nos exportations et représentent 38 % de l'investissement .

Dans les deux tiers des cas ce sont des entreprises familiales encrées en région et qui ont poursuivi l'embauche ,même pendant la crise .

L'entreprise THUASNE ,en est un exemple , avec 5 usines en France ,2 en Allemagne et une aux Etats Unis .

Elisabeth Ducottet ,à la tête de l'entreprise vient même ,sur son site historique de Saint Etienne ,d'inaugurer une Agora du futur .Un investissement de 4 millions d'euros pour regrouper les équipes commerciales et la R&D du groupe ,afin d'intensifier sa réponse digitale à l'intérieur des textiles médicaux face à la concurrence mondiale.

Comment les ETI réagissent elles au "Small business act" décidé par le gouvernement ,sont elles inquiètent de voir les hésitations politiques autour d'ajustements possibles du CICE et du Pacte de Responsabilité? Que souhaitent elles pour pérenniser la reprise ?

La réponse d’ Elizabeth Ducottet

Elizabeth Ducottet présidente de l'entreprise française THUASNE, leader européen des textiles médicaux. Elle est aussi co présidente du mouvement des entreprises de taille intermédiaire "le METI», organisation patronale, qui ne s'est pas encore vraiment exprimée sur les différentes mesures du gouvernement en faveur des entreprises pour relancer l'activité et l’emploi.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.