Michel Sapin a officialisé, mercredi, le décrochage budgétaire de la France.

Le déficit public devrait être de 4,4% en 2014 contre 3,8 % espéré, c’est 0,3 point de plus qu'en 2013.

Un dérapage de plus de 6 milliards en fin d’année.

En 2015, même chose : 4,3% prévu contre 3% espéré. L'objectif des 3% est repoussé à 2017.

En cause : une croissance trop faible 0,4% en 2014 au lieu de 1% prévu et une inflation trop basse qui limite les rentrées fiscales et efface tout effort d’économie, comme le gel des prestations sociales ou des retraites.

Le gouvernement demande plus de temps à Bruxelles pour assainir ses comptes, arguant de la faiblesse de l'économie dans toute la zone Euro. Réponse de la Commission : nous devons faire des efforts visibles et crédibles sur nos engagements de réformes structurelles d'ici le mois d’octobre.

La France réaffirme du coup, qu'elle fera bien 21 milliards d'économies en 2015 ,50 d’ici 2017, tout en insistant sur la nécessité pour Bruxelles d'enclencher une vrai politique d'investissements, c'est la tâche des ministres des finances européens réunis ce week-end à Milan.

Mais comment enrayer la crise, que doivent faire l'Europe et la France ?

ITW de l'économiste ELIE COHEN , directeur de recherche au CNRS, auteur, avec Gilbert Cette et Philippe Aghion de : "Changer de modèle " paru aux éditions Odile Jacob.

Et cette question: Comment sortir du décrochage économique et budgétaire de la France ?

Changer de modèle"
Changer de modèle" © Radio France
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.