Dernier round de négociations entre les partenaires sociaux, le 19 et 20 décembre prochains sur la sécurisation de l'emploi.

L'enjeu est important, il est le deuxième pilier voulu par le gouvernement pour sortir de la crise avec le pacte de compétitivité de 20 milliards accordé aux entreprises.

Démarrées début octobre les négociations sont en réalité rentrées dans le vif du sujet fin novembre,avec un deuxième document de travail du MEDEF.

Il y a des propositions positives pour les salariés sur la généralisation des complémentaires santé et une portabilité plus longue pour les chômeurs.

Autres propositions, la création de droits rechargeables à l'assurance chômage et la création d'un compte personnel de formation.

En revanche on bloque toujours sur les propositions de flexibilité : les indemnités de licenciements, les délais de saisine des prud'hommes , les accords compétitivité emploi dans les entreprises et enfin la limitation de l'utilisation des CDD.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.