La France est-elle sans marge de manœuvre ? Une question que l'on peut se poser en cette fin de semaine.

La contestation sociale s'amplifie, les bretons ne désarment pas contre l'écotaxe et face au malaise social dans le secteur de l'agroalimentaire. Le ras-le-bol fiscal s'étend aux routiers, aux artisans, commerçants et travailleurs indépendants avec la hausse de la TVA intermédiaire au 1er janvier 2014. Même contestation du coté des usagers transports en commun... Sans oublier les vétérinaires, les petites mutuelles, les sages femmes et les épargnants. Tous ont des raisons différentes, mais tous dénoncent l'accumulation de mesures fiscales, les allers-retours du gouvernement, ou le serrage de vis budgétaire. Un ras-le-bol fiscal en pleine rechute de la croissance au 3ème trimestre....

Alors que l'OCDE et la commission européenne alerte la France sur le piège du trop d'impôts et le risque de moindre rentrées fiscales, la France est sommée d'aller plus loin dans les réformes : moins de dépenses, plus de compétitivité sur le marché du travail et moins d'état.

Ballotée entre contestation et toujours plus d'efforts, la France est-elle au bord de la crise de nerf ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.