En fait-on assez ou trop pour réduire les déficits et redresser la France, c'est le débat de la semaine.

Le premier débat est conjoncturel : l'exécutif compte ramener le déficit sous 3% en 2014, un effort qui repésente un coup de frein de 20 milliards avec 70% de baisse de dépenses (état - sécurité sociale - collectivités locales ) et 1/3 de hausses d'impôts.

Le problème ce sont les doutes émis par le Haut Conseil des finances publiques, le FMI ou encore l'OFCE sur l'état de la croissance 2013/2014. Le gouvernement prévoit + 0,1% en 2013, + 1,2% en 2014. Les autres prévoient la récession en 2013, à peine + 0,6 % en 2014.

L'autre débat est donc politique c'est celui de la confiance, si la croissance ne revient pas et que le chômage augmente en 2014 jusqu'où les français et les partenaires sociaux vont-ils accepter les réformes annoncées ( allocations familiales, retraites, unédic,réforme de l'état).

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.