Le sommet européen est-il allé assez loin pour avancer dans la résolution de la crise ? C'est la question que se posent tous les observateurs. Le compromis historique entre la France et l'Allemagne sur la mise en place d'une supervision bancaire commune pour que le mécanisme européen de stabilité puisse prêter directement aux banques en difficulté, ne verra le jour qu'en 2014. En attendant, l'Espagne ne pourra pas en profiter pour recapitaliser ses banques. Alors est-on vraiment sorti de la crise ? Doit-on aller beaucoup plus loin que le pacte de croissance de 120 milliards ?

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.