Des avancées, il y en a eu mercredi entre Angela Merkel et François Hollande : condamnation des violences en Ukraine, envoi au Mali de brigade franco-allemande, achèvement d'un accord politique sur l'union bancaire, avancée sur la taxe sur les transactions financières. Pour le reste on se rapproche, mais à pas comptés, avec de nombreux objectifs communs

  • Faire converger nos fiscalités, mais à l'horizon 2020.

  • Faire pression pour une directive européenne pour une assiette commune de l'impôt sur les sociétés et un smic européen.

  • Avancer sur des plates -formes industrielles et de recherches communes, en matière de transition énergétique

(un objectif : 27% d'énergies renouvelables en 2030).

  • Travail en commun aussi dans le numérique .

S'il y a bien un agenda de projets, tout reste à faire, pour relancer la croissance en Europe, plus vite et plus fort, pour que les européens s'y retrouvent

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.