L'Europe doit "civiliser" la mondialisation et pour agir, il faut , entre nous, tirer le meilleur parti de nos interdépendances car l'Europe enregistre dans cette mondialisation, des performances commerciales supérieures à celles des États-Unis ou du Japon.

Alors comment dépasser cette "eurosion" selon l' expression de Pascal Lamy, depuis la crise et les programmes d'ajustements budgétaires ?

Comment retrouver un pilotage financier économique et dépasser la méfiance entre pays ?

Il faut retrouver, martèle Pascal Lamy, " un narratif, une appartenance, une croissance et une gouvernance commune."..

Le dernier Conseil européen , avant les élections européennes, qui s'est terminé hier, va-t-il dans ce sens ou bien l'affaire de l'Ukraine montre-t-elle une Europe paralysée face à l'escalade de Moscou ?

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.