Le think- tank "ITG" organise, mardi à Paris, un colloque, avec les partenaires sociaux sur la question fondamentale : faut-il repenser le travail ? 92 % des TPE pensent que le droit du travail est un frein à l'embauche. L'Europe, comme le patronat souhaitent une plus grande flexibilité du marché du travail, pour relancer l'emploi. De fait, le marché du travail est déjà très flexible. Sur les 40 millions de contrats de travail signés par an, plus de la moitié sont des contrats de moins d'un jour ! 13 % des embauches seulement, se font en CDI, même s'il faut considérer que 87 % des salariés en place sont en CDI . Ce n'est qu'à partir de 1,5 % de croissance que l'économie française crée de l'emploi et avec 0,3% de croissance au 3ème trimestre, la France a encore détruit 34100 postes ,précise l'Insee. Alors faut-il supprimer le CDI, passer au contrat unique ? comme le prône Jean Tirolle, notre prix Nobel d'économie. Faut -il allonger la période d'essai à 2 ou 3 ans ? comme le propose ,cette semaine ,Gérard Collomb,le sénateur-maire PS de Lyon.Faut il libérer le travail le dimanche, ouvrir les professions règlementées? comme le prépare Emmanuel Macron ,le ministre de l'Economie. Faut-il revoir les seuils et la représentation des salariés dans les entreprises ? comme souhaité par le Medef dans les négociations sur le dialogue social. Comment faciliter l'emploi?L'analyse d' Odile Quintin

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.