L'INSEE cette semaine rappelle que la France est toujours en stagnation, croissance nulle en 2013. Le chômage poursuit son ascension, on prévoit 11% de taux de chômage.

Une des conséquences majeure : la montée de la pauvreté, 8,6 millions de pauvres, soit plus de 14% de la population.

Un enfant sur cinq est touché, avec la montée de la précarité le taux de pauvreté des moins de 25 ans est de 22%.

Un million de chômeurs vivent en dessous du seuil de pauvreté. Les associations manquent de moyens pour répondre à la demande. On connaît les appels des banques alimentaires, on méconnaît les besoins en produit d'hygiène, équipement pour la maison, fournitures scolaires, vêtements, linge de maison, petit électroménager. Et pourtant chaque année 400 millions d'euros de produits neufs non alimentaire sont invendus et détruits par les entreprises alors qu'ils pourraient être redistribués.

C'est l'engagement de "l'agence pour le don en nature " ADN de récupérer ces stocks et de redistribuer pour 22 millions d'euros de produits à plus de 350 associations.

Mais la demande est telle que cette association a décidé du 25 au 30 mars une semaine de mobilisation pour sensibiliser les entreprises à ne plus détruire mais donner.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.