Jeudi soir avait lieu la troisième édition de " 100 jours pour entreprendre" où 10 jeunes lauréats à la création d'entreprise ont été récompensés. Ils ont reçu un chèque de 5 000 euros, une aide juridique, comptable et les conseils d'un mentor pour les suivre pendant 1 an dans leur création.

Alors que la croissance patine, que le chômage des jeunes n'a jamais été aussi élevé, les moins de 30 ans osent leur boîte.

Ingénieurs, chercheurs, diplômés, artisans, autodidactes, quelque soit leur histoire ou le secteur choisi, ils créent leur emploi, embauchent, innovent, exportent, dépoussièrent grâce au web, les métiers traditionnels du commerce et du service. Souvent l'auto-entreprise permet les premiers pas, 43% des 300 000 auto-entrepreneurs par an ont entre 20 et 30 ans. Un créateur sur cinq est un jeune. 55% démarrent avec moins de 8 000 euros de capital et 37% obtiennent un crédit.

Pour comprendre l'ampleur du phénomène, il faut garder un chiffre en tête : 2/3 des entreprises en France sont sans salarié, soit 2,418 millions.

Internet accélère l'audace entrepreneuriale des 18-25 ans. Comment les accompagner, les financer,

les faire grandir ?

100 jours pour entreprendre : le site

Moov Jee : le site

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.