Les dépenses d’assurance maladie représentent un des premiers postes de dépenses publiques : 190 milliards d’euros .

L’évolution naturelle est de 4% par an compte tenu de la démographie .

Pour contenir cette hausse, l’objectif de croissance ( ONDAM ) est fixé par le gouvernement à 2,4% en 2014 car le déficit prévu cette année pour l’assurance maladie est de 7,9 milliards .

2,4 milliards d’économies sont prévues en plus dont 1 milliard sur une baisse des prix des médicaments, 500 millions sur une gestion plus serrée des hôpitaux via une rationalisation des achats et le développement de la chirurgie ambulatoire .

De sévères économies mais pour quelle stratégie de santé ?

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.