Le credo d’Aude de Thuin , c’est de refuser "le pessimisme stérile ".

Un cri du cœur qui contraste, particulièrement cette semaine avec la mobilisation, décidée par le patronat, mercredi prochain à Lyon, pour témoigner de l'exaspération des chefs d'entreprises face au poids de la fiscalité et la rigidité du marché du travail.

"Les patrons de terrain n'en peuvent plus "s'exclame Pierre Gattaz dans les Echos de vendredi.

"La France ose et relève les défis de l'innovation pendant la crise " rétorque Aude de Thuin .La France est au troisième rang mondial de l'innovation. Les chefs d'entreprises sont des bâtisseurs qui prennent des risques.

Le cice, le Pacte de Responsabilité, le crédit d'impôt recherche, le statut de jeune entreprise innovante ou encore les 35 milliards d'investissements d'avenir et le chantier du Grand Paris sont autant d'atouts qui attirent les investisseurs étrangers.

"Oser la France" , la conquête à l'export comme en France, et profiter du réveil de l'Europe pour relancer l’investissement, c'est le manifeste d'Aude de Thuin et de nombreux chefs d'entreprises présents au Grand Palais du 4 au 7 décembre : une profession de foi ou une autre vérité de la France bonne à dire ?

Aude de Thuin.

Elle a créé en 2012, le forum "Osons la France" dont la nouvelle édition aura lieu, la semaine prochaine, du 4 au 7 décembre au Grand Palais *** .

Après avoir créé le "Women's Forum, il y a 10 ans, pour mettre en avant le leadership des femmes dans le monde, son objectif aujourd'hui : redonner aux français le goût d'innover et d'entreprendre malgré la crise.


trois événements du 4 au 7 décembre:

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.