Dramaturge, metteur en scène cinéaste, réalisateur télé, patron du Théâtre du Rond-Point et militant, Pierre Weill reçoit Jean-Michel Ribes qui raconte ses souvenirs en « Mille et un morceaux » chez l’Iconoclaste (en première sélection du Prix Renaudot).

1001 morceaux
1001 morceaux © Radio France

Résumé de l'éditeur :

« Écrire une autobiographie est impossible, même en morceaux, je m’y suis donc jeté avec gourmandise, sachant que c’était foutu d’avance. »

__

__

__

Pour la première fois, Jean-Michel Ribes se raconte.

__

__

__

Mille et un morceaux comme les mille facettes d’une vie de passion, de création, d’engagement, mille rencontres, mille combats, mille amitiés et inimitiés, mille souvenirs, mille choses vues, mille bruits et fureurs.

__

__

__

Avec une énergie gargantuesque, Ribes fait surgir au fil des pages les acteurs, les artistes, les politiques, les proches, les amours et les paysages. Un récit foisonnant, irrévérencieux et drôle, où alternent le ton grave et le coq-à-l’âne, les aphorismes et les histoires vraies troussées comme des nouvelles, le tout écrit d’une plume irrésistible.

__

Figure centrale et subversive de la scène d'aujourd'hui, talent protéiforme - auteur de théâtre mais aussi de deux séries cultes pour la télévision (Merci Bernard et Palace), metteur en scène et cinéaste, directeur du Rond-Point depuis 2002 -, Jean-Michel Ribes raconte sa vie pour la première fois. Mille morceaux comme mille facettes d'une vie de passion, de création, de politique, d'engagement, mais surtout mille rencontres, mille combats, mille amitiés et inimitiés, mille souvenirs, de Mai 68 à nos jours, mille bruits et fureurs.

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.