Redevenu maire de Lyon, Gérard Collomb n'a qu'une idée en tête : reprendre la tête de la Métropole de Lyon après les municipales de 2020. Son ancien protégé David Kimelfeld, qui occupe ce poste, ne compte pas céder sa place. Le journaliste Nicolas Barriquand nous raconte les coulisses de cette "trahison" politique.

David Kimelfeld (à gauche) et Gérard Collomb (à droite), le 2 mai 2019, à Lyon.
David Kimelfeld (à gauche) et Gérard Collomb (à droite), le 2 mai 2019, à Lyon. © Maxppp / Joël PHILIPPON / PHOTOPQR / LE PROGRES

Que se passe-t-il en "Collombie" ? Une guerre des chefs oppose actuellement David Kimelfeld, à la tête de la Métropole de Lyon, et son ancien mentor Gérard Collomb, redevenu maire de Lyon après avoir quitté le ministère de l'Intérieur. Le journaliste Nicolas Barriquand publie, sur le site d'investigation Mediacités, une enquête sur cette lutte fratricide.

Gérard Collomb, qui souhaite poursuivre sa carrière politique après les élections municipales, veut également retrouver son fauteuil de président de la métropole lyonnaise. Mais un obstacle de taille se trouve sur son chemin : David Kimelfeld. Ce dernier, qui espérait succéder à Gérard Collomb à la tête de la municipalité en 2020, ne veut pas lâcher la Métropole et a l'intention de conserver son poste. De nombreux élus, anciens soutiens de Gérard Collomb, rejoignent aujourd'hui Kimelfeld, mais le maire de Lyon semble déterminé et commence à faire campagne.

La "maison Collomb" est-elle en train de s'effriter ? Qui sortira vainqueur de cette bataille politique ? 

Nicolas Barriquand est l'invité de Jacques Monin dans Secrets d'info pour nos raconter son enquête, David Kimelfeld, main basse sur la Collombie, à lire sur Mediacités (article réservé aux abonné·e·s).

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.