L'avocat de l'association Anticor, Jérôme Karsenti, a déposé une plainte pour demander une enquête dans l'affaire Richard Ferrand, elle est désormais ouverte.

Jérôme Karsenti, avocat d'Anticor
Jérôme Karsenti, avocat d'Anticor © Radio France / Léa Dupouy Hennequin

Le 24 mai 2017, Le Canard enchaîné révèle que Richard Ferrand aurait, lorsqu'il était directeur général des Mutuelles de Bretagne, organisé l'achat de locaux par sa compagne, Sandrine Doucen. Cela lui aurait permis de réaliser un fructueux investissement.

L'association Anticor a porté plainte pour qu'une enquête soit ouverte, afin de savoir quel a été le rôle de Richard Ferrand : a-t-il agi dans l'intérêt des Mutuelles de Bretagne ou de sa compagne ?

Le 1er juin 2017, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Brest.

Jérôme Karsenti, l'avocat d'Anticor, démêle avec nous cette affaire.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.