Au début des années 2000, Maxime Renahy travaille dans la finance, à Jersey et au Luxembourg. Interpellé par des pratiques peu éthiques, il entre entre en contact avec les renseignements extérieurs français et espionne ses employeurs et ses collègues. Il raconte son histoire dans un livre.

Maxime Renahy : "Ils me demandaient 'une liste de courses', des choses précises et techniques, comme des informations sur des oligarques russes ou des milliardaires américains."
Maxime Renahy : "Ils me demandaient 'une liste de courses', des choses précises et techniques, comme des informations sur des oligarques russes ou des milliardaires américains." © Getty / Westend61

En 2007, sur l'île de Jersay, dans un paradis fiscal où plus de 60 % de l'économie dépend du secteur de la finance, Maxime Renahy, alors administrateur de fonds pour un cabinet d'avocats, a un déclic : le rachat du fabricant de valises Samsonite lui fait prendre conscience des conséquences directes des actions de son cabinet sur la vie des gens. 

Il décide alors de contacter la direction générale de la Sécurité extérieure (DGSE), et transmet des informations sur ses activités quotidiennes, mais espionne aussi d'autres cabinets d'avocats. Il devient espion pour les renseignement français.

Maxime Renahy, invité de Jacques Monin dans Secrets d'info, raconte son histoire dans un livre, Là où est l'argent, publié aux éditions Les Arènes.

Cette interview est une rediffusion du 13 avril 2019.

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.