Le lundi 8 février 2016 débutera le procès de Jérôme Cahuza c. L’affaire de fraude fiscale la plus retentissante de ces dernières années. Fin 2012, Cahuzac est en pleine ascension politique : ministre du budget, un « poids lourd » du gouvernement socialiste de la présidence Hollande, parangon de la rigueur budgétaire.

Mathieu Delahousse, février 2016
Mathieu Delahousse, février 2016 © @RD/RF / @RD/RF

« Birdie », nous révèle Mathieu Delahousse , chef du service investigation à lObs , est l’appellation de l’autre Cahuzac , l’homme privé, symbole de la schizophrénie du personnage, adepte de la dissimulation, qui s’enferre dans le mensonge durant plusieurs mois en 2013.

« Birdie » est aussi le nom de code choisi par Jérôme Cahuzac pour l’ouverture de son compteUBS en Suisse en 1992 afin d’y placer 600 000€. Chirurgien, il a fait fortune dans la pose d’implants capillaires, après avoir délaissé la chirurgie digestive, moins rémunératrice.

L’affaire éclate fin 2012 lorsque le journal en ligneMediapart révèle l’existence de ce compte en Suisse transféré en 2010 à Singapour. Il s’appuie sur un enregistrement audio d’une conversation entre le ministre et son gestionnaire de fortune. Interrogé à l’Assemblée nationale, le ministre nie en bloc. Mais après sa démission et sa mise en examen au printemps 2013, il finit par tout avouer devant la même Assemblée et face aux juges qui l’interrogent.

Cette affaire dévoile un étrange personnage aux relations troubles : pour ouvrir son compte illégal en Suisse, il a fait appel à un ancien avocat fiscaliste devenu le conseiller de l’ombre de Marine Le Pen, Philippe Péninque.

Autre mystère creusé par l’auteur : la relation explosive de Jérôme Cahuza c avec son épouse Patricia . Tout comme lui, elle est chirurgien dans les implants capillaires, a amassé une belle fortune, camouflée sur un compte del’île de Man, et beaucoup plus garnie que celle de son époux. Elle passera aussi aux aveux devant les juges, après, semble-t-il, avoir fait surveiller Jérôme Cahuzac , par une officine douteuse d’enquêteurs logée à Barcelone.

L’homme est détruit – il n’a jamais retrouvé de travail - persuadé d’être un bouc émissaire. Que va-t-il révéler durant ce procès ? A-t-il une botte secrète pour sa défense ?

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.