Restant sur l’île le reste de l'année, après la saison des récoltes, des centaines de clandestins vivent dans des conditions déplorables. Plongée au cœur de l'exploitation de l'homme par l'homme, avec Antoine Albertini.

Le journaliste Antoine Albertini raconte dans un livre l'enquête impossible autour de cette main d'oeuvre agricole, principalement d'origine marocaine, esclave des temps modernes.
Le journaliste Antoine Albertini raconte dans un livre l'enquête impossible autour de cette main d'oeuvre agricole, principalement d'origine marocaine, esclave des temps modernes. © Getty / Franz Aberham

Chaque année, au moment des récoltes agricoles, un "ballet" d’immigrés se met en place en Corse. Arrivant du Maroc pour la plupart, la majorité sont des travailleurs légaux, logés, nourris et bien payés.

Mais une proportion non négligeable de travailleurs clandestins se rend en Corse à travers les différentes filières d'immigration.

Pourquoi les autorités ferment-elles les yeux ? Les fonctionnaires corses ont-ils les moyens de lutter contre ces filières clandestines ? Cette main d'oeuvre qualifiée n'est-elle pas vitale à l'économie de l'île ?

Le journaliste Antoine Albertini est l'invité de Jacques Monin.

Les Invisibles, une enquête en Corse, est paru aux éditions JC Lattès.

Cette interview est une rediffusion du 10 mars 2018.

Les invités
Programmation musicale
  • BERNARD LAVILLIERS
    BERNARD LAVILLIERS

    PARIS LA GRISE

    Label : BARCLAY2017

  • HALO MAUD

    Wherever (radio edit)

    2018

L'équipe
  • Jacques MoninDirecteur des enquêtes et de l’investigation de Radio France
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.