Robin D’Angelo et Mathieu Molard , jeunes journalistes pour le site d’information StreetPress, sont les auteurs de cette première biographie écrite sur Alain Soral . Ils ont minutieusement décortiqué le « système Soral » qui fructifie sur internet, nourrides obsessions de celui qui prétend être un intellectuel « dissident » : les féministes, les homos, les bobos et bien sûr les juifs.

Son parcours ? De l’extrême gauche – un engagement éclair et dilettant - à l’extrême droite où il fréquente Jean-Marie Le Pen et son entourage : Philippe Péninque , un des co-fondateurs du site ultra populaire d’Alain Soral : « Egalité et Réconciliaton » ou encore Philippe Chatillon , conseiller de Marine Le Pen.

Ancien pubard, Alain Soral est très doué : il veut incarner à tout prix l’anti-système et a mis en place une stratégie de la transgression pour rameuter les foules. Son fonds de commerce : les théories conspirationnistes

Et cela fonctionne : il ratisse large et attire un public jeune - moins de quarante ans - mais très varié - : des étudiants, jeunes chômeurs, petits Blancs ou Français issus de l’immigration, de gauche, abstentionnistes, et pas tous d’extrême droite. Ils sont des millions à visionner ses vidéos.

Le business rapporte : Alain Soral est éditeur, fournisseur prolixe de videos en ligne payantes, fondateur d’un site d’équipements survivalistes, surfant ainsi sur la ligne écolo, avec l’ouverture en ligne d’une épicerie équitable !

Dans le système Soral, marketing, business et droite radicale constituent un cocktail explosif.

Mathieu Molard et Robin D'Angelo
Mathieu Molard et Robin D'Angelo © @Julien Falsimagne/Opale/Leemage/Calmann-Lévy / @Julien Falsimagne/Opale/Leemage/Calmann-Lévy

Les liens

le site d'information StreetPress

Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.