En enquêtant sur le contexte dans lequel certaines fuites de données ont eu lieu, le journaliste émet d'autres hypothèses sur l'origine et les motivations de ces piratages.

La fuite de données : une arme au service d'intérêts douteux ?
La fuite de données : une arme au service d'intérêts douteux ? © Getty / ullstein bild / Contributeur

Les lanceurs d'alerte sont parfois eux-mêmes instrumentalisés, au point de ne pas connaître les motivations de la source de la fuite. 

Dans leur ouvrage Armes de déstabilisation massive, les journalistes Pierre Gastineau et Philippe Vasset étudient certaines fuites de données qui ont eu lieu ces dernières années, (Football Leaks, Malta Files, Panama Papers) et constatent que parfois, certains acteurs ont intérêt à laisser se répandre ces données, sans que le lanceur d'alerte soit pour autant conscient de cette situation.

Une fois les données mises à disposition, c'est ensuite aux journalistes, qui ne connaissent pas non plus la motivation de la fuite, de juger de leur intérêt. 

Armes de déstabilisation massive (Fayard), de Pierre Gastineau et Philippe Vasset

Cette interview est une rediffusion du 16 décembre 2017.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.