Le journaliste Mathieu Delahousse a assisté à de nombreux procès de jeunes djihadistes français, qui se sont retrouvés devant la 16e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris. Il raconte ces audiences "troublantes" dans un livre.

Procès de trois hommes soupçonnés d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, le 5 décembre 2016 à Paris.
Procès de trois hommes soupçonnés d'association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, le 5 décembre 2016 à Paris. © AFP / Benoit PEYRUCQ

"Il arrive que l'on n'ait pas de réponse, et que tout soit bousculé. Parfois, des flots de haine m'ont envahi. La tentation, c'est de se dire que ce sont des gens sans intérêt, forcément coupables, et de ne pas faire œuvre de justice."

Le journaliste Mathieu Delahousse publie un récit de procès de jeunes Français qui ont tenté de partir en Syrie ou qui en sont revenus. Dans la 16e chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris, il décrit une jeunesse "inconsciente" et "influençable". Il raconte ces audiences dans un livre, La chambre des coupables (éditions Fayard). 

Mathieu Delahousse est l'invité de Jacques Monin dans Secrets d'info.

► Cette interview est une rediffusion du 9 février 2019

Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.