Comment indemniser les victimes d'erreurs judiciaires à la hauteur du préjudice ? Entrons dans les secrets de la chambre des innocents avec Mathieu Delahousse.

Mathieu Delahousse
Mathieu Delahousse © Radio France / Léa Dupouy Hennequin

Le journaliste Mathieu Delahousse a suivi les auditions de la Commission nationale de réparation des détentions, qui a pour mission de fixer le montant des indemnisations pour les victimes d'erreurs judiciaires.

  • Quelques chiffres...

En France, une journée de prison est indemnisée à hauteur de 60€ environ. Au Danemark : 650€. En Allemagne : 11€. En Espagne, l’indemnisation dépend selon que vous êtes un "innocent pur", c'est à dire accusé à tort, ou un "innocent gris", accusé à tort également mais ayant déjà un casier judiciaire. Comment expliquer ces barèmes ?

Quand on passe une journée en prison, on laisse une partie de notre âme et de notre existence. Il faut mesurer cela.

Faut-il indemniser les victimes d'erreurs judiciaires en fonction du préjudice ? Comment vivent-elles avec une expérience de prison ?

Vous êtes disqualifié de votre vie sociale et de toutes vos ambitions.

Quel traitement pour les personnes ayant avouer alors qu'elles ne sont pas responsables ? Quel est le budget alloué à la réparation d'une détention provisoire ? Quelles sont les limites de ces indemnisations ? Mathieu Delahousse nous explique tout.

Aller plus loin

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.