Jérémie Assous, avocat pénaliste, a lancé des poursuites contre la Commission Européenne pour avoir abaissé les seuils de pollution autorisée pour les constructeurs.

Jérémie Assous
Jérémie Assous © Radio France / Léa Dupouy Hennequin

A la suite du scandale Volkswagen, la Commission Européenne a délivré un véritable permis de polluer.

► Pour rappel : un article sur le scandale Volkswagen : la révélation d'une tricherie aux normes anti-pollution. L'annonce de Ségolène Royal pour des tests aléatoires sur les voitures.

Une étude de l'OMS a établi une corrélation entre les cancers et le diesel, qui prouve que le diesel peut tuer. Jérémie Assous est soutenu par une vingtaine de maires de grandes villes européennes et par 5000 citoyens. Une plateforme sur internet a permis à l'avocat de constituer un collectif pour soutenir la même cause, il s'agit d'ActionCivile.com.

Un avocat ne peut pas gérer 2000 dossiers, alors la plateforme internet regroupe les citoyens.

Cette démarche est aussi motivée par celle d'Anne Hidalgo qui proteste contre la décision de la Commission européenne d'augmenter de 110% les seuils autorisés d'émissions d'oxydes d'azote.

L'objectif : qu'un nouveau texte contraigne les constructeurs automobiles et mette un terme au diesel.

Jérémie Assous a également souvent à faire avec les sociétés d'autoroutes.

Les sociétés d'autoroutes font des milliards de bénéfices alors que l'Etat interdit tout bénéfice.

Aujourd'hui, la plateforme internet permet aux citoyens d'obtenir des réponses à leurs plaintes et de se faire indemniser directement.

►►► Péages : pourquoi nous payons si cher ? Lire et écouter l'enquête de Secrets d'Info sur la privatisation des autoroutes.

Les invités

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.