Maître Emmanuel Ludot demande la levée du secret-défense dans l'affaire du suicide présumé d'André Rigault.

Maître Emmanuel Ludot
Maître Emmanuel Ludot © Radio France / Léa Dupouy Hennequin

En janvier 1998, le corps sans vie d'André Rigault, ingénieur de la direction des constructions navales, est retrouvé. Il a autour de son cou une corde de chanvre, mais Maître Ludot ne soutient pas la thèse officielle du suicide :

Rien dans sa vie ne pouvait expliquer un geste aussi fatal.

Plusieurs indices ainsi que la rapidité avec laquelle le corps a été examiné, poussent l'avocat à penser que des éléments ont été dissimulés :

La scène de crime qui est orchestrée en suicide est d'une habileté connue.

André Rigault avait mis au point des formules qui permettaient de lutter contre les vibrations des sous-marins et de les rendre quasiment invisibles. Selon Maître Ludot, "le seul mobile qui parait sérieux est son savoir-faire" :

J'ai envie de revendiquer la propriété intellectuelle des formules d'André Rigault.

Explications et détails dans l'interview de Secrets d'Info avec Emmanuel Ludot.

► A lire aussi :Le combat d'une veuve contre le secret-défense

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.