Le poids des achats publics en France représente près de 300 milliards € par an. Or sur cette somme, chaque année, 30 milliards € partent en fumée ! Les scandales de ces dernières années sont nombreux : à la SNCF – plus de 100 millions € dépensés dans la communication sans mise en concurrence ; à la Philharmonie de Paris avec les 116 millions € de dépassement ; sans parler des centaines de millions d’euros envolés en 2009 pour une pandémie H1N1 qui n’a pas eu lieu.

Jean-Arthur Pinçon
Jean-Arthur Pinçon © Jean-Arthur Pinçon/RF / Jean-Arthur Pinçon/RF

Jean-Arthur Pinçon , ingénieur et consultant en achat, décrit les dysfonctionnements dans l’attribution des marchés publics et l'importantecorruption qui en découle. Il en veut pour preuve les fameux PPP – Partenariat Public-Privé – très prisés par les collectivités , mais qui apparaissent au final comme des bombes à retardement financière : c’est le cas du stade de Lille ou du Pentagone à la française, surle site Balard à ParisLes raisons de ce dysfonctionnement ? D’abord uneculture juridique dominante très éloignée des aspects économiques. Aussi le manque de compétence et de formation des acheteurs et des responsables des services.

Selon l’auteur, il faudrait réformer en profondeur le Code des marchés publics :

il est rédigée par des juristes alors que les achats sont un acte économique et non juridique

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.