"Petits arrangements et grandes compromissions", l'enquête de Bérengère Bonte est au cœur de la "République française du Qatar".

Bérengère Bonte
Bérengère Bonte © Radio France / Léa Dupouy Hennequin

ERRATUM : Nous faisons allusion à Nicolas Bay (FN) dans cette interview. Il s'agit en réalité du député PS Nicolas Bays.

Le Qatar est le pays le plus francophile, le plus riche par habitant, mais certainement pas le plus démocratique.

C'est ce qu'annonce la 4ème de couverture du livre-enquête de Bérengère Bonte, qui nous fait découvrir ce qu'elle appelle "La République française du Qatar".

Au menu : les cadeaux offerts aux élites françaises entre 2003 et 2013, les petits week-ends à la capitale (Doha) de centaines de politiques de droite et de gauche au frais de l'émir, des chèques de 10 000€ au creux de l'oreiller, des avantages en France contre du lobbying en faveur du Qatar, des statuts fiscaux très avantageux, l'affaire des infirmières bulgares au cœur des avantages fiscaux consentis par Nicolas Sarkozy au Qataris en 2008...

►► A LIRE : "La République française du Qatar", de Bérengère Bonte, aux éditions Fayard.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.