Dominique Plihon est économiste et porte-parole d'Attac. Il a coordonné le travail d 'une douzaine d'experts pour "Le Livre noir des banques", un livre choc.

le livre noir des banques
le livre noir des banques © Radio France / Edition "Les liens qui libèrent"

Cette enquête remarquable dresse un constat terrifiant . Après la crise de 2008 et la promesse de réglementation de l'activité bancaire,rien ou presque n'a été fait et la situation s'est d'avantage dégradée. Pour décrire le paysage bancaire français, Dominique Plihon évoque un "oligopole " dont la taille des quelques groupes qui contrôlent le marché - de fait non concurrentiel - esttrop importante pour faire faillite.Assurées d'être secourues par l'Etat, la Banque Centrale et le contribuable , les banques sont enclines à prendre d'avantage de risques . Une situation malsaine illustrée par des chiffres édifiants: après la crise de 2008, les banques ont couté 25 miliards d'euros, le sauvetage de Dexia représentant à lui seul 6 milliards . "Pile je gagne, face, tu perds", c'est le mécanisme d'une spéculation géante, une sorte de grand casino.

"Pile je gagne, face tu perds". La spéculation des banques : un vrai casse-tête ?
"Pile je gagne, face tu perds". La spéculation des banques : un vrai casse-tête ? © Imaginechina/Corbis

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.