Frédéric Worms, philosophe, est l'invité d'Ali Baddou.

Frédéric Worms est l'invité d'Ali Baddou. Professeur à l’Ecole Normale Supérieure et membre du Comité consultatif national d'éthique, il publie Les 100 mots de la République (PUF).

Dites moi comment vous parlez de la République, je vous direz comment va la République   

"Pour définir le sens des mots, une analyse théorique ne suffit pas", explique le philosophe.  "C'est pour se disputer qu'il faut définir des mots". Et d'insister sur l'importance du choix de mots, par exemple : "Définir la laïcité, ça n'est pas régler mathématiquement tous les problèmes".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Sur la 'parole qui se libère' après le phénomène de nombreuses révélations de harcèlement sexuel sur les réseaux sociaux : "c'est la médiation de la démocratie". 

Sur la colonisation, le philosophe estime que "C'est un paradoxe de l'histoire de la République : il est important de ré-ouvrir une histoire (...) tous les mots sont piégés" :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

  • Légende du visuel principal: Frédéric Worms © capture d'écran
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.