Barbara Cassin, philosophe et membre de l'Académie française, est l'invitée d'Ali Baddou.

Barbara Cassin sera la neuvième femme à entrer à l'Académie française. Pour sa cérémonie d'intronisation, optera-t-elle pour la traditionnelle épée ou pour un sac à main, comme le fit Jacqueline de Romilly ? "C'était juste un peu freudien : un sac à main dit quelque chose du sexe féminin, ce n'est pas agréable d'avoir tout le temps ça en bandoulière. Peut-être qu'il est temps de faire autre chose que séduire."

"Les sophistes, dit la spécialiste du sujet, ces salauds de démagogues, nous permettent de comprendre comment est fabriqué un discours qui gagne." Et "c'est la langue qui décide". A propos du "globish" (global english), la philosophe explique aussi qu'il sera l'ennemi de l'Académie, surtout parce qu'il "prend toute la place"

Sur le latin et le grec au collège, son conseil aux élèves pour comprendre l'intérêt de ces langues :

On a quelque fois envie de savoir quelle gueule avaient nos parents, et les Grecs et les Latins sont nos parents en langue, en démocratie.

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.