C'est une 1ère dans l'histoire de la Vème République, le président renonce à être candidat. L'un des sept candidats déclarés à la primaire de la gauche est l'invité de Léa Salamé.

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg © Getty / Francois Pauletto

C'est une 1ère dans l'histoire de la Vème République, le président renonce à être candidat. Arnaud Montebourg, l'un des sept candidats déclarés à la primaire de la gauche, commente cette annonce: "Le plaidoyer de François Hollande était émouvant. L'homme, de toute évidence était touché".

Toutefois, Arnaud Montebourg salue cette décision révélée jeudi soir et qui a surpris bon nombre de collaborateurs :

Alors que tous les regards se tournent désormais vers Manuel Valls, Arnaud Montebourg réfute la "théorie des gauches irréconciliables" prônée par Manuel Valls:

Pourtant, pour Arnaud Montebourg, le Premier ministre ne peut pas rester à Matignon et se lancer dans la course à la primaire :

Cela me parait difficile que Manuel Valls puisse rester à Matignon (...) Je ne pense pas que cela laisse de la place à une campagne des primaires.

L'équipe

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.