Gabriel Zucman, chercheur en économie à Berkeley et co-auteur du "Rapport sur les inégalités mondiales" (Ed. Seuil) est l'invité d'Ali Baddou à 7h50.

Pour le jeune économiste Gabriel Zucman, qui vient d'être désigné "meilleur jeune économiste de l'année", travailler sur les inégalités permet avant tout de "s'insérer dans la mondialisation de façon plus soutenable" :

"Les chiffres, juste les chiffres"

Le chercheur de Berkeley rappelle son approche très pragmatique, qui lui permet aussi de démonter certaines idées reçues du monde économique, comme par exemple la "théorie du ruissellement" chère à Emmanuel Macron : 

La recherche en économie est là pour essayer d'améliorer les politiques publiques

Le jeune chercheur, qui travaille sur les inégalités est-il pour autant un ennemi de la finance? "Je suis un enfant de la crise financière", répond-il, "je me suis rendu compte que, si on voulait comprendre la fraude fiscale, il fallait regarder l'offre disponible de fraudes"

Une des leçons de la crise financière c'est que dans certains pays de la finance, il n' y a pas un fort respect de la loi

Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.