Denis Mukwege, prix Nobel de la Paix en 2018, est l'invité d'Ali Baddou à 7h50.

Le gynécologue congolais Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 est surnommé "l’homme qui répare les femmes". 

Le conseil consultatif pour l'égalité femmes/hommes va présenter aux Etats du G7 et aux pays invités un bouquet législatif commun pour l'égalité entre les femmes et les hommes. Le conseil est présidé par deux prix Nobel de la paix, le Congolais Denis Mukwege et l'Irakienne Nadia Murad, et compte parmi ses membres l'actrice britannique Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté d'Onu Femmes.  

Denis Mukwege et Nadia Murad ont réclamé à l'ONU justice pour les victimes de violences sexuelles dans les conflits, lors d'un débat paradoxal qui a vu l'adoption d'une résolution amputée de sa substance par les Etats-Unis et la Russie. En recul sur l'avortement et opposés à la Cour pénale internationale, les Etats-Unis ont voté pour la résolution mais après en avoir fait retirer lors des négociations ses mentions liées aux droits sexuels et reproductifs. La création d'un "mécanisme" facilitant la poursuite en justice des auteurs de violences sexuelles a aussi été rejetée par Washington, Moscou et Pékin.

Pour Denis Mukwege, "quand on refuse de parler du droit à la santé de la reproduction c’est choquant. C’est ne pas comprendre de quoi on parle. C’est une question idéologique. Quand nous prenons en charge une femme victime de violence sexuelle, quand on ne peut donner une pilule du lendemain c’est une irresponsabilité"

  • Légende du visuel principal: Denis Mukwege © AFP / Ludovic Marin
Les invités
L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.