L'historien, Marc Lazar, directeur du Centre d’histoire de Sciences Po et spécialiste de la gauche est l'invité d'Ali Baddou.

Marc Lazar
Marc Lazar © Radio France

En France, l'héritage politique s'est construit sur l'antagonisme fondamental, le clivage gauche-droite, explique l'historien. "Cet antagonisme ne se pose plus exactement dans les mêmes termes aujourd'hui, ce qui provoque aussi bien une crise à gauche qu'à droite".

La grande erreur des analystes, au niveau européen, c'est de penser qu'il n'y a qu'une crise de la gauche

"Il y a aussi une crise des partis de droite (...)Nous avons des partis de gouvernement qui sont en difficulté". Le quinquennat de François Hollande a mis à jour les grandes contradictions qui traverse la Gauche :

L'opposition gauche-droite ne se pose plus dans les mêmes termes, il y a d'autres enjeux

"C'est une analyse trop rapide que de se focaliser sur le résultat électoral, explique Marc Lazar : un parti politique ce n'est pas simplement l'élection nationale, c'est des réseaux locaux, c'est des maires, des notables, et ça, ça ne s'efface pas comme une ardoise magique".

On est dans une phase de très importante phase de reconstruction politique à gauche

►LIRE AUSSI | Le candidat Benoit Hamon à la recherche d’un nouveau souffle

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.