Jean Pisani-Ferry justifie son engagement auprès d'Emmanuel Macron par l'ambition transformatrice que porte le candidat d'En Marche. L'économiste est l'invité d'Ali Baddou.

L'économiste Jean Pisani-Ferry
L'économiste Jean Pisani-Ferry © Getty / Stéphane Grangier

Economiste, Jean Pisani-Ferry intègre l’équipe du candidat Emmanuel Macron, responsable du programme et des idées, il devra passer "du travail technique à l'objet politique d'un programme, avec tous les sujets de cohérence que cela implique".

Le fait qu'il n'y ait pas derrière lui un parti de longue date ne veut pas dire qu'il ne cristallise pas toute une série d'idées

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Jean Pisani-Ferry assure qu'il n'est pas "un déçu du Hollandisme", mais qu"il a envie de s'engager : "ça nécessitait un choix clair", explique-t-il, pas seulement motivé par l'alternance, dans une période qui nécessite de ne "pas faire de la politique comme d'habitude".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Par quoi commencer pour écrire un programme pour le mouvement d'Emmanuel macron? "On commence par regarder tout le travail qui a été fait. Il y énormément de bonne volonté, des tas de gens qui veulent participer", explique l'économiste qui poursuit : "il y a quelques priorités qu"il faut se donner car on a un capital politique limité. Il faut savoir sur quoi on les mets".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

On a eu beaucoup de programme qui ont servi à se faire élire, mais qui n'ont pas servi à gouverner, ç'a été le problème

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

"Il faut être cohérent entre ce sur quoi on se fait élire, et le capital politique qu'on a gagné avec ça, on peut l'investir dans des transformations", estime Jean Pisani-Ferry.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'équipe
Contact
Thèmes associés