Yanick Lahens, auteure et titulaire de la chaire « Mondes francophones » au collège de France est l'invitée d'Ali Baddou à 7h50.

L'écrivaine Yanick Lahens dévoile au micro d'Ali Baddou le cœur de la leçon inaugurale qu'elle va tenir au Collège de France, où elle est titulaire d'une chaire. Une leçon inaugurale que la Haïtienne va appuyer sur le lien puissant et profond qui existe entre littérature et Histoire.

Une histoire essentielle et à laquelle aucun pays ne peut échapper, et surtout pas la France, qui a le devoir de prendre en compte le colonialisme. Pourtant, l'auteure rappelle qu'elle est arrivée en France après son bac avec une meilleure connaissance de l'histoire de France qu'un Français en doctorat n'en a de l'histoire d'Haïti.

Yanick Lahens qui précise s'occuper davantage de la francophonie comme culture que comme moyen de négociation politique et économique, rappelle que la culture française se retrouve jusque dans le vaudou, précise l'importance et la richesse du créole, mais salue aussi l'évolution linguistique qui fait désormais du français une langue parmi d'autres, notamment en Haïti, et non plus la langue du colonialisme.

Légende du visuel principal:
Yanick Lahens © Collège de France / Patrick Imbert
Les invités
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.