"Les femmes sont enfermées dans des accords où elles doivent se taire" a regretté le journaliste d'investigation américain (New Yorker), Ronan Farrow, invité de France Inter, vendredi 15 novembre 2019. Il a notamment contribué à révéler l'ampleur du scandale Weinstein.

Il est l'un de ceux qui a contribué à révéler l'ampleur du scandale Weinstein. Le journaliste d'investigation américain Ronan Farrow signe "Les faire taire : mensonges, espions et conspirations : comment les prédateurs sont protégés", un livre qui revient sur sont travail d'investigation et qui révèle comment des cercles de pouvoir ont dissimulé la vérité sur le plus puissant producteur d'Hollywood, accusé d'être un prédateur sexuel. "Les faire taire, en français, c'est le complot, tous ces obstacles contre la vérité dans nos pays. Les femmes sont mises à mal par la presse, enfermées par des accords dans lesquels elle doivent se taire", explique le journaliste à propos du titre de son ouvrage. 

"Des organisations qui pendant trop longtemps on conspiré avec des gens de pouvoir pour renforcer ce système de silence", poursuit-il, se rendent compte "qu'il faut faire sauter ce système", se réjouit Ronan Farrow. 

"Ça a commencé par ce témoignage puissant, de l'actrice Rose McGowan qui a parlé et dit de façon ouverte qu'elle avait été violée par Weinstein. Mais ce n'était pas seulement ça : c'étaient ces matériaux, ces faisceaux de preuves, cette façon de voir que c'était différent que d'autres crimes sexuels dans lesquels c'est 'il a dit' contre 'elle a dit'. J'ai une formation de juriste. Ce n'est pas la parole de l'un contre celle de l'autre. Là, nous avons des preuves, des témoignages", assure le journaliste qui a mené un long et délicat travail d'enquête.

"Ça semble être de la fiction mais c'est vrai ! Harvey Weinstein a engagé des espions d'une société israélienne, qui utilisait des fausses identités, des fausses entreprises qui s’immisçaient dans la vie des journalistes. (...) Ça illustre les tactiques mises en place par ces gens très puissants pour pouvoir faire taire ces enquêtes", détaille-t-il, invité vendredi matin sur France Inter.

  • Légende du visuel principal: Ronan Farrow © AFP / Dia Dipasupil
Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.