Le cycle démocratique est-il arrivé à son terme ? Le linguiste et auteur de l'ouvrage "Si la démocratie fait faillite" chez Gallimard est l'invité d'Ali Baddou.

Raffaele Simone, philosophe Italien, au Forum Libération de Rennes 2014
Raffaele Simone, philosophe Italien, au Forum Libération de Rennes 2014 © Maxppp / Marc OLLIVIER

Pour lui, "la modernité est sous l'emprise du pouvoir capitaliste planètaire", un système qui est à la fois "monstrueux mais doux". La montée des populismes, il l'avait prévue et analysée : Trump d'un côté, Poutine de l'autre. D'ailleurs il évoque aussi le "poutinisme", où "les gens sont prêts à renoncer aux libertés politiques pour la liberté économique".

Raffaele Simone estime aussi que les politiques "ont tout fait pour perdre le contact avec la réalité des gens", les poussant à ne plus voter, à se désintéresser du monde politique. Dans ce domaine, "l'Italie est un laboratoire, malheureusement, pour des figures douteuses, redoutables et pas toujours positives".

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.