Yann Le Cun, directeur du laboratoire de recherche de l'intelligence artificielle de Facebook, est l'invité d'Ali Baddou à 7h50.

Yann Le Cun veut libérer l'Homme grâce aux progrès de l'intelligence artificielle. Ces technologies finiront-elles par nous aliéner? 

Le directeur du laboratoire de recherche de l'intelligence artificielle de Facebook explique : "Le concept existe depuis les années 50, mais on en entend parler depuis 5-6  ans, avec une petite révolution technologique", l'apparition d'une nouvelle méthode d'apprentissage profond, le "Deep Learning" : 

Le "Deep learning" : "Des systèmes qui simulent la manière dont fonctionne le cerveau, comme un avion simule un oiseau" 

Yann Le Cun explique que les chercheurs en intelligence artificielle "entraînent une machine, un peu comme on apprend nous-même : les machines apprennent à reconnaître des chiens, des chats, des tables, des chaises". Il poursuit avec l'exemple d'AlphaGo, qui s'entraîne "en jouant à plus de partie de go que la totalité de l'humanité".  

Machine vs Humain

Ce qui manque aux machines ? "La capacité à apprendre par l'observation, acquérir le sens commun, ce que nous on apprend, bébé, vers l'âge de huit mois" explique Yann Le Cun, qui a une vision plutôt optimiste de l'intrusion de l'intelligence artificielle dans l'humanité et prévoit d'ici 20 ans "une généralisation de la voiture autonome (...) et une énorme influence [de l'intelligence artificielle ] sur la médecine, pour améliorer certaines pratiques médicales, et permettre aux médecins de se concentrer sur les cas difficiles".

Légende du visuel principal:
Yann LeCun © Getty / Brian Ach
Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.